L’histoire du Che (en bref)

Le Che est un personnage emblématique de l’Amérique latine au cours du XXème siècle. Il est notamment connu de tous pour sa pensée révolutionnaire marxiste et son rôle politique que ce soit dans son pays ou dans les pays voisins. Surnommé Che Guevara, il marqua l’histoire et encore des années plus tard, ses théories sont toujours étudiées.

De son vrai nom, Ernesto Rafael Guevara de la Serna, il né en 1928 en Argentine et plus précisément à Rosario. Issu d’une famille bourgeoise, il entreprend des études de médecine. C’est au cours d’un voyage durant ses études justement, qu’il prend conscience de la pauvreté présente en Amérique latine. Durant ce périple, le Che voit les populations les plus pauvres, et les inégalités socio-économiques entre les classes sociales de la population.

Une réelle prise de conscience

Cette prise de conscience va devenir le combat d’une vie, son combat. Dès lors, il veut enrayer l’injustice sociale. Il prônera des années plus tard que la révolution et la violence sont les seuls moyens de faire changer les choses et de mettre un terme à ce système d’injustice.

L’année 1952 marque un tournant dans son existence. A la fin de ses études de médecine, il est plus que jamais animé par cette flamme révolutionnaire. Ses convictions se sont renforcées et il se rend au Guatemala pour parfaire et approfondir les théories marxistes.

A cette époque, l’Amérique latine est très instable politiquement et les coups d’états sont fréquents entre dictatures militaires, mouvements révolutionnaires populistes ou encore parfois dans l’intérêt américain avec la CIA qui œuvre pour déstabiliser cette partie du continent. Il faut se rappeler que nous sommes en pleine guerre froide et les USA voient d’un mauvais œil l’émergence de puissances ennemies. En effet le bloc soviétique trouve des soutiens aux portes des États-Unis.

Che Guevara en profite pour théoriser la pensée marxiste, puis il passe à l’action en 1955 en rejoignant les troupes cde Fidel Castro. Il aide ce dernier à renverser le gouvernement en place grâce à ses actions révolutionnaires armées. Durant cette guérilla qui dure plus deux ans, le Che prend le commandement de l’armée révolutionnaire. Il devient alors citoyen cubain afin de mener ses idées au plus haut.

Très radical dans ses actions, il fît exécuter plus d’une centaine d’opposants avec parmi eux des innocents selon certaines sources. Il ira même jusqu’à occuper un poste de ministre de l’Industrie dans son nouveau pays au côté de son allié Fidel Castro. Après plusieurs ouvrages écrits sur la guérilla, la révolution et la lutte qu’il mène, il ne s’arrête pas là et étend son action.

C’est en 1965 que les idées du Che se propagent dans l’Amérique latine. Son rêve est d’exporter la guérilla au pays exploités par les puissances mondiales soviétiques et américaines. Il prône la liberté des peuples. Il se rend alors en Bolivie où il sera capturé par ses opposants avant d’être exécuté dans des circonstances encore floues le 9 octobre 1967.Il devient un symbole pour tous les mouvements révolutionnaires marxistes qui poursuivent son combat.

che-guevera-histoire