Ma vie d’insomniaque : mes astuces

Ce récit a pour principal objectif de parler de mon état d’insomniaque et de décrire comment je suis finalement parvenu à maîtriser mes troubles de sommeil. Je livre ici quelques conseils mais aussi des informations utiles sur le sommeil et les insomnies. Souffrant d’insomnie chronique, je suis finalement guéri et désire apporter des solutions concrètes à tous ceux qui souhaitent également remédier à ce manque de sommeil.

Blog de Sandy : ce que ça fait d’être insomniaque

Mes pires souvenirs d’enfance tournent autour des graves problèmes de sommeil dont je souffrais continuellement jusqu’à l’âge adulte. Selon les dires de ma mère, mes troubles de sommeil font essentiellement suite à un accident survenu à l’âge de mes deux ans. A 4 ans, il m’arrivait de courir partout dans la maison en hurlant de ne pas pouvoir dormir. Malgré ma scolarisation, le problème persiste et malgré l’option de la lecture du soir sensé m’aider à dormir, rien n’y fait. Pire encore, même mes vacances scolaires passées dans les montagnes n’ont jamais pu m’aider à améliorer mon état.

Enfant, adolescent puis étudiant, l’insomnie continue de me suivre partout. A l’âge adulte, je commence alors à m’adapter à ce rythme infernal que ma vie d’insomniaque m’imposait. Je vis une vie normale, travaille plutôt bien, même si j’arrive la plupart du temps en retard au bureau. Le stress me guette à tout moment, comme la plupart des gens normaux. Et mes voyages à l’étranger me facilitent rarement la tâche de devoir récupérer mon manque de sommeil permanent. Je pleure souvent la nuit, je tourne en rond dans mon appartement et je pique souvent des crises d’anxiété avec ma compagne. Bref, je suis insomniaque et cela impacte non seulement sur ma vie professionnelle mais également sociale et amoureuse. Voilà pourquoi j’ai alors pris la décision de trouver des solutions à mes troubles de sommeil.

J’ai tout essayé

De la lavande et de la valériane pour me déstresser, de la mélatonine pour trouver le sommeil, du houblon pour réduire ma peur et du millepertuis contre l’anxiété. J’ai vraiment essayé tous les traitements phytothérapiques possibles. J’ai même testé les tisanes et les différents extraits aqueux proposés gentiment par mes collègues. Mais d’une manière générale, les effets de tous ces soporifiques s’estompaient au bout de quelques jours. Je me suis même composé un petit sac de lavande, camomille et mélisse que j’ai disposé sous mon oreiller, une astuce que j’ai trouvé sur Internet. Mais en vain. Et puis un beau jour, on me murmure à l’oreille qu’il existe un dispositif miracle qui peut m’aider à trouver enfin le sommeil.

simulateur-aube-couleurs-insomnie

Les gadgets numériques attirent rarement mon attention. Mais le réveil lumineux m’a paru être un investissement assez intéressant. Je me suis dit qu’à défaut de m’aider à m’endormir, il me servirait d’objet de décor parfait pour ma chambre. Fort heureusement, les lumières progressives simulant le crépuscule ont fini par réduire peu à peu mes insomnies. De même le simulateur d’aube m’accorde un réveil tout en douceur, sans stress ni fatigue. Un remède miracle que j’ai fini par adopter et que je recommande facilement. Si vous aussi vous voulez essayer un réveil lumineux, lisez ce guide pour connaître l’importance d’un réveil en douceur, vous connaitrez peut être l’arrêt de votre insomnie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *